Joël Marty

Portrait de Loire en Transition

Loire en Transition


Thématiques : 
3122 lectures
 
 

L’idée de la création du groupe citoyen « LOIRE en Transition » remonte au 7 Juin 2011, suite à une conférence sobrement intitulée « Un avenir sans pétrole » par Benoît THEVARD ingénieur en énergie et résilience des territoires, qui nous a fait découvrir la démarche des territoires en transition, porteuse de solutions d’avenir.

Aujourd'hui le rôle essentiel de LOIRE en TRANSITION est d'être le support administratif, juridique et ponctuellement financier du CTC 42 : Collectif pour une Transition Citoyenne dans la Loire.

POURQUOI une telle démarche :

Raréfaction des matières premières, (sources d’énergies fossiles et pétrole en particulier)
Manifestations de plus en plus visibles du changement climatique
Diverses crises s’empilent les unes sur les autres : financière / économique / sociale / écologique / alimentaire etc.
Autant de preuves que nos modes de vie actuels ne sont plus durables !

OBJECTIF :

LOIRE en transition veut être un GROUPE RESSOURCES d’informations et de divers outils susceptibles d’aider, accompagner et encourager au démarrage d’initiatives de transition locale.
Par « initiative de transition locale », il faut entendre tout groupe ou association en émergence, ou  déjà existant dans des domaines aussi divers que :  SEL / Jardins de Cocagne / Covoiturage / Auto partage / Habitat partagé / Groupe Permaculture / tiers-lieux / Ressourcerie / Groupes citoyens multi-intérêt, etc.

Quelques outils :

1) Pour aider au démarrage, et à la première réunion en particulier :
-   Conférence-projection du powerpoint «  Quelle résilience pour la LOIRE ? »
-  Projection Film "In Transition II" et débat sur les initiatives de Transition, dans le monde, en France et dans la LOIRE.
-   Animation de la 1ère réunion, par 2 ou 3 membres du groupe, qui encadreront le jeu des « QUESTIONS-REPONSES » de découverte de la transition.

2) Pour aider au recrutement
- Diffusion de l’info locale (le fichier de  « LOIRE en transition », il comporte plus de 2000 adresses
- Aide à l’organisation d’une opération « Transition Street » (présentation aux  parents / amis / relations / collègues / voisins proches /  … distribution de tracts sur le marché)

3) Pour encourager par l’exemple :
Organiser des réunions-rencontres avec des groupes ou associations déjà engagés

Organiser une opération "l'Esprit de Compostelle au Service de la Transition" : J. Marty en tant que pèlerin marche de village en village,
pour animer chaque soir une conférence-débat sur un thème pré-défini.

4) Aide au choix des premières actions :
Recensement des associations locales et des militants les plus motivés
Diagnostics des ressources du territoire
Analyse des Forces # Faiblesses, et des Menaces # Opportunités
 

 
En marche vers un nouveau paradigme :
 Il faut remettre l’Humain et la Nature au cœur de nos préoccupations
et tendre vers la Sobriété Heureuse »
Pierre RABHI  

Quelques définitions :

PIC PETROLIER : C’est le sommet de la courbe de production d'un pétrolier ou d’une région de production. L’expression pic pétrolier (ou Peak Oil en anglais) désigne le plus souvent le pic pétrolier mondial : le moment où la production mondiale de pétrole plafonne avant de commencer à décliner du fait de l'épuisement des réserves de pétrole.
TRANSITION : La transition est un mouvement né au milieu des années 2000 en Angleterre et en Irlande. Il s’agit d’inciter les citoyens d’un territoire (village, commune, ville, quartier, territoire, île …) à prendre conscience du pic pétrolier et du changement climatique et de leurs conséquences profondes.
RESILIENCE :Le concept central du mouvement de transition est la résilience, c'est-à-dire : la capacité d’un système à absorber un changement perturbant et à se réorganiser en intégrant  ce changement, tout en conservant  la même fonction, la même structure, la même identité et les mêmes capacités de réaction.
 
 
Retrouvez notre plaquette de présentation ci-jointe