La patate : une monnaie complémentaire à Saint-Etienne


Thématiques : 
988 lectures

Des associations de l'agglomération stéphanoise mènent une expérience de valorisation du bénévolat avec une monnaie locale (aussi appelée monnaie complémentaire) : la patate.

L'expérience stéphanoise est pilotée par l'association RAISO.

Nous sommes à la recherche de nouvelles structures souhaitant participer à l'expérimentation !!
Contactez Renaud sur benevolat@raiso.fr

L'idée 1 : remercier les bénévoles

Chaque structure (association, SCIC, SCOP) expérimentant le « Parcours Bénévole » ouvre une poignée d’évènements à l’expérimentation, qui seront disponibles aux bénévoles souhaitant participer eux-aussi au parcours bénévole. Les structures expérimentatrices reconnaissent ainsi l’engagement des bénévoles, et forment un réseau dans lequel les bénévoles sont invités à découvrir les autres expérimentateurs, bénévoles comme structures. Les bénévoles s’inscriront ainsi dans un parcours-découverte des structures culturelles. (En pratique: les bénévoles pourront bénéficier d'offres chez les partenaires, par exemple : soirée au FIL, séances cinéma au France, ateliers au Comptoir Numérique...)

L'idée 2 : valoriser le bénévolat

On en revient toujours au chiffres n'est-ce pas ? On parle ici de valorisation comptable. Les structures participantes vont pouvoir valoriser l’engagement de leurs bénévoles en faisant figurer leur travail dans leurs comptes, et notamment dans leur compte de résultat et leur bilan. Cela leur permettra de pouvoir disposer d’une lecture plus précise des actions menées, de faire remonter les plafonds des subventions et de pouvoir justifier d’une participation en ressources propres et co-financement lors des constitutions des dossiers de demandes de subvention.
Les acteurs s’inscriront ainsi dans une valorisation structurelle des parcours de leurs bénévoles.
 
(voir le shéma de présentation "Parcours Bénévole" : parcours_benevole_patate.pdf, 3.94 Mo, format pdf)
 

Concrètement

Pour le bénévole :
Cela consiste à "comptabiliser" vos heures de bénévolat de manière précise entre les mois de mai et de novembre 2011. Pas d'inquiétude pour vous puisque ce seront les salariés ou administrateurs référents de chaque association qui s'en occuperont. Ce décompte est destiné à valoriser avec fidélité les apports représentés par le bénévolat dans les bilans d'activités et les bilans économiques des associations.

 

Pour les structures (associations...)

Cela consiste à proposer un certain nombre de places ou d'accès gratuit aux évènements et activités des associations en échange de "patates" pour l'engagement des bénévoles (places de concerts, de cinéma, des réductions sur stages de musique, de danse, des activités culturelles hebdomadaires). Un programme-guide présentant ces activités et les associations qui les gèrent ainsi que les modalités pour bénéficier de ces accès sera publié sous forme de magazine en septembre 2011.
 
Nous nourrissons l’espoir que les structures et les bénévoles concernés apprendront ainsi à mieux se connaitre, et que se créera ainsi une toile les réunissant autour d’un nouveau projet de société. Une douzaine d'associations du département de la Loire ont déjà souhaité travailler à une véritable mise en avant du bénévolat en 2011.
 

Et maintenant qu'est-ce qu'on fait ?

L'Europe s'engage en Rhône-AlpesIl s'agit de valoriser votre investissement dans ces projets, sans lequel les associations auraient bien des difficultés à fonctionner. Avec le soutien du Fonds Social Européen et l'appui de l'association Raiso, les associations ont imaginé tester entre les mois de mai et de novembre 2011 une action autour de cette envie commune.
 
L'idée est de vous permettre :
 
  • de mieux connaître les différents projets des associations en présence
  • de pouvoir utiliser la valorisation de votre temps passé en bénévolat pour aller découvrir les activités proposées par les autres associations, et pourquoi pas d'en devenir également bénévole !

Vous êtes une association, une SCIC, une SCOP, vous souhaitez pouvoir remercier vos bénévoles et participer à l'expérience de la patate (!), contactez Renaud de RAISO : benevolat@raiso.fr