Mois de l'ESS : l'holacratie vue par Semawe

Thématiques : 
51 lectures

Le 14 novembre 2019 de 9 à 10h, dans ses locaux, l'entreprise Semawe a proposé un atelier sur le système holacratique. 

Semawe a été  créée en 2009 à Avignon  et a déménagé  à Grenoble en 2017. Initialement sous un statut S.A.S.U (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) relevant de l'économie classique, elle est devenue une scop en 2018 et a adopté début 2019 un mode de gouvernance bien particulier, l'holacratie. Cette scop composée de six salariés associés accompagne les entreprises, les collectivités et les associations dans la transformation de leur système de gouvernance vers un système de management plus horizontal. Selon Madame Sarah Dantz, chargée de communication de Semawe et en charge de l'atelier, "l'holacratie est une déclinaison de la philosophie agile, l'idée pour les personnes de s'organiser pour faire le travail.
 
Dans le système holacratique, trois personnes sont désignées par le groupe pour remplir un des trois rôles structurants au sein de ce qu'on appelle "le cercle d'ancrage". Il y a trois fonctions différentes : un rôle de premier lien qui est un rôle de leadership ; un facilitateur qui est chargé de jouer l'intermédiaire entre "le cercle d'ancrage" et les autres membres de l'équipe, et ainsi de faire remonter les attentes de chacun afin que la prise de décision soit plus efficace. Enfin, il y a un secrétaire chargé de consigner les décisions et le réfèrent au niveau de la constitution holacratique.
 
Dans l'holacratie, il y a une différence entre les personnes et les rôles. Une personne peut effectuer plusieurs rôles, préalablement définis et discutés lors des réunions de gouvernance. C'est le premier lien qui est chargé d'attribuer les rôles. La personne à qui est attribué le rôle doit "l'énergiser". Un rôle peut disparaître si personne se sent capable de l'assumer ou si les les besoins de l'entreprise ont changé. Seulement les rôles structurants sont élus sur une période prédéfinie par la structure, quatre mois dans le cas de Semawe.Ils sont élus à une élection sans candidat, une élection où chacun imagine sur le papier le profil idéal du candidat. Afin de mieux comprendre les attributions de chaque rôle, un outil  très efficace permet d'avoir une vision partagée : la plate-forme de gestion de projets Holaspirit.
 
Par soucis de cohérence, le premier lien qui est le premier contact avec l'extérieur de l'entreprise et remplissant le rôle de leadership, est le mandataire légal de la structure. Afin de mieux s'organiser, des temps collectifs sont mis en place : les réunions de triage permettent de mieux saisir les attentes de chacun et les réunions de gouvernance permettent de revoir la raison d'être de l'entreprise, ses objectifs, créer et supprimer les rôles.
 
Semawe propose des  services à des collectivités, des entreprises ou des associations  comme des conférences, des ateliers et des formations afin de faire évoluer leur système de gouvernance.
 
Pour plus d'informations, cliquez ici!
 
Jean-Benoit Daille pour Alpes Solidaires 
 
 
 
 
 
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          
        
 

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association : asso@alpesolidaires.org – 06.68.35.32.22
Contacter l'administration du site :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email