La Qualité des relations sociales dans les Scop

1868 lectures
Une étude s'est intéressée à la qualité des relations sociales dans les Scop (Sociétés Coopératives et Participatives). Michel Rohart, directeur de l'Union Régionale des Scop, évoque cette thématique au coeur d'entreprises qui se vivent comme un prjet porté par un collectif.
Par Michel Rohart, Directeur de l’Union Régionale des Scop

 

Dans le lien quotidien qui nous unit aux Scop de Rhône-Alpes, nous pouvons constater à quel point le statut coopératif permet l’émergence de modèles originaux de gestion des relations humaines. La double qualité de salarié-associé et la nécessité de s’appuyer sur un projet collectif fédérateur transforment les relations sociales, et constituent un défi quotidien pour le management. Un défi qui ne doit pas oublier les idées de participation, de responsabilité et de cohésion.

Autant d’enjeux qui ont attiré l’attention d’une équipe de chercheurs de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble, que l’Union Régionale des Scop a été ravie d’accompagner dans son enquête menée auprès d’un échantillon représentatif de 40 entreprises coopératives de Rhône-Alpes entre le printemps 2012 et l’automne 2013.

Les conclusions de l’enquête, que vous pouvez trouver en intégralité ci-dessous, témoignent d’une très grande diversité dans l’appropriation par les Scop de ce challenge humain. Le tissu coopératif rhônalpin apparaît comme un laboratoire de pratiques souvent innovantes, qui gardent néanmoins comme socle commun le principe coopératif de la primauté de l’homme sur le capital. D’où une attention particulière portée sur les conditions de travail, l’articulation entre vie privée et vie professionnelle, une vision horizontale de la hiérarchie, la formation des salariés peu diplômés, le dialogue et la capacité à intégrer le changement.

 

Ces traits communs, qui prennent forme différemment selon les Scop, entraînent immanquablement une conflictualité plus faible et des relations sociales plus sereines. Et si tout ne peut pas être parfait, et que la vie d’une entreprise est structurellement faite de hauts et de bas, on constate que les Scop sont statistiquement plus solides que les autres types d’entreprise, et accréditent ainsi la thèse selon laquelle les performances économiques sont liées aux performances sociales. Et qu’en donnant un cadre statutaire qui permet d’envisager l’entreprise comme un projet  partagé porté par un collectif, il y a mille manières de s’appuyer sur des relations sociales de qualité.

Télécharger l’étude : La qualité des relations sociales dans les Scop

A propos de l'auteur

Urscop - Union régionale des Scop Auvergne-Rhône-Alpes

Fédérant 545 entreprises coopératives (Scop et Scic), l’Union régionale des Scop Auvergne-Rhône-Alpes veille à la promotion de l’entreprenariat coopératif, à la connaissance mutuelle et à l’échange entre coopératives.

Pour cela, l’Urscop présente une équipe de suivi opérationnelle, forte aujourd’hui de...

Coordonnées

Pôle coopératif Woopa
10, av des Canuts
69120 Vaulx-en-Velin
Tél : 
04 78 53 08 06
Email