En 2013, l’Union Régionale des Scop relève le défi du développement

45 nouvelles entreprises coopératives et 265 emplois créés ou maintenus en 2013 : cest ce bilan positif que lUnion Régionale des Scop de Rhône-Alpes a présenté le 13 juin dernier lors de son Assemblée Générale, qui se tenait pour la première fois à l’Hôtel de Région. Un lieu symbolique, permettant de souligner les liens forts entretenus avec les acteurs du territoire et marquant la reconnaissance du travail effectué depuis dix ans avec le Conseil Régional.
Ce sont donc 45 nouvelles entreprises coopératives (Scop et Scic) qui ont été créées au cours de l’année en Rhône-Alpes (29 créations ex-nihilo, 7 transmissions, 6 reprises et 3 transformations d’association), et qui ont permis la création ou la continuité de 265 emplois. Les Scop de Rhône-Alpes continuent ainsi leur dynamique de développement, et sont aujourd’hui 358 entreprises pour 5 447 emplois durablement ancrés sur le territoire régional, parmi lesquels 348 emplois ont été créés par les entreprises coopératives elles-mêmes !
 
Cette croissance se traduit également par la typologie des nouvelles Scop nées en 2013 : leur chiffre d’affaires prévisionnel moyen est ainsi passé de 511 k€ en 2012 à 750 k€ en 2013.
 
Parmi ces nouvelles Scop, le domaine de l’alimentation est bien représenté avec 9 nouvelles Scop et Scic ; il fait l’objet d’un focus dans les pages suivantes. Plus globalement, leur répartition sectorielle confirme la place croissante des services (71 % des nouvelles entreprises coopératives, 24 % pour le BTP et 5 % dans l’industrie).
 
Ce bilan particulièrement positif, couplé au vote de la loi ESS par le Parlement, conforte les choix de l’Union Régionale des Scop et la formalisation d’un plan de développement qui réponde à ces nouveaux enjeux d’échelle. Il se traduit par une logique de moyens humains, logistiques et financiers, qui viennent renforcer sa politique d’accompagnement de projets, sa visibilité institutionnelle et la mise en place d’une nouvelle organisation territoriale pour plus de proximité avec les Scop et Scic de chaque territoire.
 
Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, est venu saluer ces résultats, en conclusion de l’Assemblée Générale, devant près de 300 personnes, avant de remettre à Michel Rohart, directeur de l’Union Régionale des Scop, la médaille de l’Ordre national du mérite, notamment pour le travail mené lors de la reprise de SET par ses salariés en 2012.
 
 
 
FOCUS sur les Scop et Scic de l’alimentation en Rhône-Alpes
 
Le Bruit qui court : créer une SCOP ? Une évidence !
 
Le Bruit qui court, ouvert depuis le mois d’avril 2013 à Chambéry, est né de l’interaction de quatre personnes, aux parcours différents mais complémentaires, désireuses de se retrouver autour d’une activité économique porteuse de sens.
 
Les quatre co-entrepreneurs ont donc souhaité développer un projet d’économie sociale et solidaire autour de la restauration. Ainsi est née l’idée d’un bar/restaurant, inscrit dans le mouvement slow-food*, proposant également différentes activités autour de l’écocitoyenneté, du débat et de l’information (concerts, conférences, projection de films…). Le choix du statut coopératif s’est imposé comme une évidence. Selon Dimitri Laheurte, l’un des co-entrepreneurs, « de par ses objectifs et son fonctionnement, ce lieu devait co-porter des valeurs et une éthique propres. Nous voulions être cohérents dans la volonté de construire quelque chose à l’image de nos engagements », ajoute-t-il.
 
Pour mettre en place ce projet, les quatre associés ont pu compter sur le soutien de l’Union Régionale des Scop, qui leur a permis de mobiliser différents outils financiers et de bénéficier d’un accompagnement humain et technique, notamment par le biais de formations.
 
* Slow-food est un mouvement international qui a pour principal objectif de sensibiliser les citoyens à l'écogastronomie et à l'alterconsommation.
 
Le Bruit qui court
87 rue Sainte Rose
73000 Chambéry
04 56 29 52 24
Ouvert le mardi de 12h à 14h et du mercredi au samedi de 12h à 14h et de 18h à 1h
 
Le Chou ravi : le choix de la SCOP comme moyen de développement
 
Le Chou ravi, membre du réseau Biocoop, naît il y a un peu plus de vingt ans de l’initiative d’un groupe de bénévoles désireux de développer la vente de produits bio. En 1998, 45 d’entre eux en deviennent sociétaires, en faisant évoluer le statut de l’entreprise en société coopérative de consommateurs. Mais, dans un secteur toujours porteur et en développement, de plus en plus concurrentiel, ce mode de gestion bénévole finit par trouver ses limites.
 
Avec l’appui de l’Union Régionale des Scop, Le Chou ravi passe donc en statut Scop en mars 2013. « La transition s’est faite très simplement, puisque nous étions déjà sous un statut coopératif », raconte Alexandre Carouge, l’actuel gérant. Chacun des salariés-associés a investi une part égale dans la Scop. « L’accompagnement réalisé par Simon Mirouze, délégué à l’Union Régionale, a rassuré les anciens sociétaires, qui étaient pour la plupart éloignés du monde de l’entreprise, et en connaissaient mal les règles », ajoute-t-il.
 
La Scop compte aujourd’hui cinq salariés, dont quatre associés, et deux associés extérieurs (la coopérative Biocoop et les anciens sociétaires regroupés en association). Dès la fin 2012, des travaux d’agrandissement et d’aménagement ont pu être réalisés, des bureaux créés. Désormais, les clients peuvent retrouver, sur 160 m², plus de 3 000 références, pour la majorité d’entre elles issues d’une production locale.
 
Le Chou ravi
Rue de l’Égalité
42140 Chazelles sur Lyon
04 77 54 31 87
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 15h à 19h et le samedi de 9h à 12h30
 
Aux saveurs de Lathuile : la Scic pour se donner toutes les chances de réussite
 
Cela faisait plus de quarante ans qu’on avait plus vu de commerce à  Lathuile (Haute-Savoie) ! Mais depuis l’été 2013, les habitants peuvent s’approvisionner en produits locaux, bio pour beaucoup d’entre eux, bénéficier de services de proximité, profiter d’un agréable salon de thé, ou encore assister à des animations proposées par les producteurs, le tout au magasin Aux saveurs de Lathuile.
 
La création de cette SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) a fédéré un grand nombre d’acteurs du territoire : consommateurs, producteurs, commune et salariés se sont ainsi associés pour faire naître le projet, avec l’appui de l’Union Régionale des Scop. C’est d’ailleurs ce qui a motivé dès le départ le choix de ce statut : « être acteur ou soutien d’un projet collectif, c’est donner plus de sens à ses achats de produits ou de service », expliquent les porteurs du projet. « L’implication de tous permet au commerce de se donner toutes les chances de succès, de pérennité et de rentabilité », ajoute Danièle Roubeyrotte, co-gérante. Dans le courant de l’année, elle envisage de fournir Les saveurs de Lathuile en maraîchage bio local, grâce au projet qu’elle pilote en parallèle avec un établissement d’insertion de Faverges… une nouvelle occasion d’ancrer le commerce dans le tissu économique local.
 
Aux saveurs de Lathuile
93 A route de Marceau
74210 Lathuile
Ouvert le lundi de 16h30 à 18h30, du mardi au jeudi de 8h30 à 12h et de 16h30 à 18h30, le vendredi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 18h30, le samedi de 9h à 12h et de 16h30 à 18h30 et le dimanche de 9h à 12h.
 
 
Prairial II : Reprendre en Scop ? Une nécessité pour la survie de l’entreprise !
 
Prairial, c’est une aventure qui dure depuis bientôt 43 ans ! Fondé en 1971 à l’initiative de coopérateurs militants qui souhaitent démocratiser le bio, le magasin voit pourtant son modèle s’essouffler, rattrapé par de graves problèmes de gestion et sa difficulté à s’adapter à un secteur du bio de plus en plus concurrentiel. La coopérative de consommateurs fait alors réaliser différents audits économiques et stratégiques par des experts, encadrés par l’Union Régionale des Scop de Rhône-Alpes. Les conclusions sont sans appel : si Prairial veut continuer à exister, une liquidation suivie d’une reprise sous la forme d’une Scop est vitale. « Tous ensemble, nous souhaitions voir perdurer les valeurs et l’éthique de ce lieu historique, qui est un repère fort dans le paysage de la consommation responsable », racontent les co-gérants actuels, Marie Michel et Nicolas Hazotte. « Et puis, reprendre sous statut Scop, c’est remettre la démocratie au cœur de l’entreprise, y promouvoir d’autres valeurs, et cela correspond parfaitement à nos aspirations. »
 
Les trois salariés-associés fourmillent d’idées pour l’avenir : mettre en place de nombreuses animations, créer un lieu d’échanges et de vie, valoriser davantage les producteurs locaux… De quoi transformer cette reprise en une belle réussite !
 
Prairial II
10 rue des Droits de l’Homme
69120 Vaulx-en-Velin
04 78 26 26 27
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 20h
 
 
Le Pressoir du Trièves : une Scic pour valoriser les cépages alpins
 
La Société Coopérative d'Intérêt Collectif (Scic) "Le Pressoir du Trièves" résulte de la finalisation du projet d'un grand nombre d'acteurs locaux regroupés au sein de l'association VVT (Vignes et Vignerons du Trièves), soucieuse de donner un nouvel élan à la tradition viticole du Trièves, de rechercher les cépages anciens du
Trièves et de restaurer les paysages viticoles de cette terre iséroise. Cette coopérative de passionnés propose des prestations de vinification pour le compte de propriétaires de vignobles familiaux, de jeunes vignerons professionnels en cours d'installation, et de l'association VVT (Vignes et Vignerons du Trièves) qui exploitent entre autres, des cépages alpins, originaux de l'Isère, du Trièves et du Baumont. L'objectif, à terme, est de vendre ces vins sous une appellation IGP (Indication Géographique Protégée).
 
En attendant ces vins du Trièves, et pour faire vivre la SCIC, des vins de l'Arc Alpin, de cépages rares et originaux, ainsi que d'autres produits du terroir (miel, jus de fruits, farine...), sont commercialisés à la boutique de l'Engrangeou située au centre de Mens.
 
 
L’Engrangeou
Place de la Halle
38710 Mens
04 76 34 90 19
Ouvert du mercredi au vendredi de de 9h à 12h  et de 14h à 18h30, le samedi de 9h à 18h30 non-stop.

Portfolio

Le Bruit qui Court
Aux Saveurs de Lathuile
Prairial II
Le Chou ravi
Le Pressoir du Trièves

A propos de l'auteur

Les Scop Auvergne-Rhône-Alpes

Vous avez un projet d'entreprise ? Votre structure veut évoluer vers l'entreprise coopérative ? Vous souhaitez une transmission gagnant-gagnant par la reprise d'entreprise par les salarié·e·s ?
 
L'Union régionale des Scop vous accompagne dans votre projet avec :
  • Un
  • ...

Coordonnées

Union régionale des Scop
10 avenue des canuts Pôle coopératif Woopa
69120 VAULX-EN-VELIN
Tél : 
0478530806
Email